Archives

10 casques en dessous de 200 euros

Par Woodbrass Team

Vous avez un téléphone intelligent, ou même un baladeur ? Vous aimez la musique ? Jusqu’ici tout va bien. Maintenant il vous faut un casque digne de ce nom, et pas ces infâmes earbuds blancs que les constructeurs osent vous « offrir » avec leurs lecteurs mp3. Mais comment s’y retrouver parmi les 70 000 références existantes ? Bougez pas, on arrive.

head-phones-apple-ipod-white-earbuds-1920x1080

Comment souvent face à un choix du genre, un guide d’achat n’est pas la solution miracle : il faut avant tout que vous puissiez identifier votre besoin et la sélection suivante est avant tout là pour vous orienter vers les références qui font autorité sur le marché. Bon choix !

RELOOP+RHP+6+GREENReloop RHP6 (49 euros) : le plus classe
Ben quoi ? Le look c’est important aussi non ? Bien sûr, le look ne sera pas votre critère principal au moment d’acheter un de ces Reloop, mais si c’est pour vous en servir dans la rue, autant être beau avec, non ? Il y a sept couleurs au choix : noir, orange, vert, jaune, bleu, vert pétrole et gris. Vu le prix, l’idéal est bien sûr de prendre les sept et d’assortir le casque à votre tenue du jour. Succès garanti.

EAGLETONE+ORIGINAL+FIRST Eagletone Original First (49,90) : le meilleur rapport qualité / prix
Quand on parle de petits prix qui tiennent la route, Eagletone n’est jamais loin… Le Original First est devenu une référence pour son caractère très neutre et fidèle. Il est prévu pour les séances de mixage en studio, et reproduit donc vos disques sans flatter de fréquences particulières. Son isolation permet une immersion totale dans la musique, et se révèlera précieuse en studio pour ne pas entendre le playback sur une prise du chant, ou dans le métro pour écouter votre musique sans avoir à pousser le volume pour couvrir le bruit extérieur.

AKG+QUINCY+JONES+SUPRA+AURICULAIRE+NOIRAKG Q460 Quincy Jones (98 euros) : le plus flexible
Lorsque Quincy Jones (producteur du Give Me The Night de George Benson et des trois meilleurs albums de Michael Jackson dont le colossal Thriller) décide d’associer sa signature à une gamme de casques, on se doute bien qu’il n’a pas accepté n’importe quoi. Ce modèle est semi-ouvert, c’est-à-dire qu’il isole des bruits extérieurs mais laisse quand même respirer les oreilles pour éviter la fatigue. Et il intègre de quoi commander un iPhone sans avoir à le sortir tout le temps de votre poche. Comme si ça ne suffisait pas,  il est même dispo en vert ou blanc !

SONY+CASQUE+MDR+7506Sony MDR7506 (118 euros) : le plus classique
Le MDR est un grand classique des studios, dans lesquels sa neutralité et son confort sont des atouts précieux pour les longues séances passées à n’entendre les autres musiciens avec lesquels on joue qu’à travers une paire d’écouteurs. Pour une utilisation quotidienne, le 7506 sera plutôt réservé pour un usage sédentaire : comme tout outil de studio, c’est un objet sensible aux chocs, et une ballade dans le métro sans faire attention pourrait vous coûter cher.

AKG+K271+MKIIAKG K271 mkII (144 euros) : le plus neutre
Encore un grand classique, et encore pour d’excellentes raisons ! Le K271 est plus léger que la plupart des gros casques fermés de ce comparatif, et se porte donc pendant des heures sans fatigue. Il est bien fermé, et surtout présente une image sonore très neutre et un détail du placement stéréo proprement bluffant. Si vous n’êtes pas fans des énormes graves baveux des casques beats, vous serez à la maison sur ce modèle. Seul bémol : le K271 est volumineux et ne se plie pas, mieux vaut prévoir un sac assez grand !

BEYERDYNAMIC+DT+770+PRO+250Beyerdynamic DT770 (149 euros) : le plus gros
Encore des allemands qui ont tout compris. Le DT770 est énorme, mais le son est à l’image de la bête : bien épais, et gras comme on aime. Il est parfaitement fermé, et se présente comme une alternative au HD-25, plus chargé en graves mais tout aussi efficace pour juger d’un mix, d’un mastering ou tout simplement apprécier sa musique sans que personne ne vous dérange. Le DT770 étant disponible en plusieurs impédances, attention de bien choisir le casque pour votre utilisation : basse impédance (80 ohms) pour avoir plus de patate sur un baladeur, ou bien haute impédance (250 ohms) pour sortir d’une console de mixage.

AUDIOTECHNICA+ATH+M50XBL-1Audio Technica ATH M50X (159 euros) : le plus épais
On connaît surtout Audio Technica pour leurs excellents micros de studio (le statique AT4040 est un standard du genre), mais les japonais se sont aussi lancés dans le marché du casque et ils s’y présentent avec de sérieux arguments. Ce casque est complètement fermé, mais il n’est pas uniquement réservé au travail en studio, comme le prouve d’ailleurs son côté pliable. Il conviendra particulièrement aux amateurs de graves bien fournis et épais, l’idéal pour souligner la puissance d’un kick hip hop par exemple. Pour ceux qui trouvent le gris un peu triste, le ATH M50X existe aussi en blanc et dans une édition limitée bleu marine / cuir marron pour 20 euros de plus.

CASQUE+FOCAL+SPIRIT+ONE-1Focal Spirit One (164 euros) : le plus français
Focal fait partie de ces quelques marques françaises de matos musical qui se sont imposées à l’échelle internationale, au point que leurs enceintes équipent les studios pros du monde entier.  Alors quand ils ont décidé de se lancer dans les casques, ils n’ont pas fait n’importe quoi, comme en témoigne le Spirit One, choisi ici dans sa version hifi sachant qu’il existe aussi une version Pro pour le monitoring. Il est circum-aural, c’est-à-dire que les coussins reposent sur le crâne plutôt que sur l’oreille (contrairement au HD25 par exemple) pour un meilleur confort sans sacrifier l’isolation. Malgré sa qualité sonore et sa grande neutralité, il est conçu pour une utilisation nomade et inclut une télécommande pour iPhone. Encore une réussite donc.

ULTRASONE+PRO+550Ultrasone Pro 550 (177 euros) : le plus spatial
La marque allemande fait partie de nos chouchous actuels en matière de casques à l’excellent rapport qualité / prix. Ils continuent de pousser la recherche vers toujours plus de confort et un son toujours plus réaliste, d’où leur technologie exclusive S-Logic, qui reproduit un espace en 3D avec un casque (puisque le problème du casque en général est qu’avec deux hauts parleurs direct dans l’oreille il est très difficile de rajouter la profondeur dans l’espace). A ce propos, prenez garde à bien mettre le haut parleur gauche sur votre oreille gauche et pareil à droite, tout simplement puisque les deux côtés sont asymétriques afin d’obtenir cette profondeur supplémentaire. En plus de ça, le Pro 550 est un excellent casque fermé (sans bruit ambiant donc), avec beaucoup de volume et qui se plie très facilement pour être rangé au fond du sac.

SENNHEISER+HD25Sennheiser HD25-1 (198 euros) : l’autre plus classique
Le HD25 est le best seller du fabricant allemand, et ce pour de très bonnes raisons : il s’agit d’un casque assez neutre, très dynamique et parfaitement isolant, puisque là encore il a été étudié avant tout pour le studio. On le croise très souvent dans les transports en commun pour toutes ces raisons. Faîtes juste attention si vous portez des lunettes et / ou avez la grosse tête : il serre bien, à essayer impérativement avant de craquer donc.

Vous aimerez aussi...

Un commentaire sur “10 casques en dessous de 200 euros”

  1. Beni65 dit :

    Bonjour,
    Que pensez-vous du Marshall Monitor ? Merite-il sa place dans le classement ?
    Car j’hesite entre celui ci et le Audio Technica ATH-M50x.

    J(aurai donc aimé savoir s’il est vraiment de bonne qualité ou s’il se repose (comme le beats par exemple) sur le nom de sa marque ?
    http://www.fnac.com/Casque-Marshall-Monitor-Noir/a5778631/w-4
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *