Archives

AC/DC : bon rétablissement Malcolm !

Par Woodbrass Team

La rumeur circulait depuis hier, et elle vient d’être confirmée officiellement, le mercredi 16 avril à 16h10 : Malcolm Young, le guitariste rythmique d’AC/DC, est malade et ne pourra pas continuer de jouer dans le groupe. La nouvelle est très dure à avaler, et voilà donc notre modeste contribution pour tenter d’y voir plus clair dans cette sale affaire.

Malcolm-Young

Tout a commencé le 16 février. Brian Johnson, le chanteur du groupe, est interviewé pour une radio américaine. Il déclare qu’à l’occasion des 40 ans du groupe (qui a été formé en 1973 mais passons), AC/DC jouera 40 concerts dans 40 salles différentes, et qu’il pourrait bien s’agir d’une belle tournée d’adieux. Il lâche aussi au détour d’une phrase que le groupe pourrait bien sortir un nouvel album par la même occasion. Bien sûr, le sang des fans ne fait qu’un tour, et ils rongent leur frein en attendant plus d’informations. Puis le 15 avril, une rumeur circule dans le monde entier à la vitesse de facebook : Malcolm Young serait malade (un caillot au cerveau visiblement) et serait obligé d’arrêter de jouer dans le groupe. La rumeur enfle, alimentée par un tweet de Mark Evans, premier bassiste du groupe et que l’on imagine proche des autres musiciens, et se voit relayée comme une quasi-certitude par les sites de magazines établis. Une conférence de presse est annoncée pour le 16 sans aucun autre détail. Nous voilà le 16, et la conférence de presse se fait attendre (pas d’heure, pas de lieu, autant dire qu’elle n’a jamais existé). Le matin, un site people australien confirme la rumeur par le biais d’un proche du groupe, et le chanteur Brian Johnson répond dans le Telegraph vers midi que le groupe n’arrête pas.

Capture d’écran 2014-04-16 à 16.32.35L’info officielle
Puis finalement, à défaut d’une conférence de presse, un message apparaît enfin sur le facebook officiel du groupe, seul message validé par le groupe et son management, la seule info fiable dont nous disposons donc : « Après quarante ans de vie consacrées à AC/DC, le guitariste et membre fondateur Malcolm Young fait une pause hors du groupe en raison de problèmes de santé. Malcolm remercie les légions de fans du monde entier pour leur amour inconditionnel et leur soutien. A la lumière de cette annonce, AC/DC demande que la vie privée de Malcolm et sa famille soit respectée pendant ce temps. Le groupe continuera de faire de la musique. ». En une heure, la nouvelle a été partagée par 25 000 fans, et les commentaires ne font que commencer.

Let There Be RockLe choc
Pour comprendre la gravité de la nouvelle, il faut avoir conscience de l’importance de Malcolm dans le groupe. AC/DC, ce groupe qui pratique le rock avec une persistance admirable depuis quatre décennies, fait une musique simple, puissante, et dont l’efficacité repose uniquement sur la manière dont les musiciens jouent les uns avec les autres. C’est exactement la raison pour laquelle la plupart des groupes se cassent les dents quand ils reprennent un morceau apparemment simple des australiens. Le soliste épileptique Angus Young (le frère de Malcolm) et le chanteur au look de camionneur Brian Johnson ont beau avoir le devant de la scène, ce groove précieux repose entièrement sur les épaules de Malcolm Young. Le son si particulier qu’il tire de sa Gretsch à un micro (avec un tirant de cordes énorme) et de son Marshall des années 60 est le ciment du groupe, le moteur derrière des riffs aussi énormes que Back In Black ou Highway To Hell (tous les deux co-composés avec son frère).

For Those About To Rock
Est-ce la fin d’AC/DC pour autant ? Pas forcément : d’une part, le groupe a déjà été contraint de se passer des services de Malcolm Young en 1988, lorsqu’il est parti en cure de désintoxication à l’alcool. Les concerts se sont donc faits avec Stevie Young, le neveu des deux autres, à la guitare rythmique, et visiblement le niveau n’était pas si scandaleux que ça, d’autant plus que Stevie ressemblait comme deux gouttes d’eau à Malcolm. D’autre part, il n’est pas impossible que Malcolm guérisse et retrouve le chemin du groupe. En 2002, le guitariste Dave Mustaine avait annoncé la fin de son groupe Megadeth à cause d’une blessure au bras qu’il l’avait rendu incapable de jouer. Mais à force de rééducation, il a pu remettre le groupe sur pattes deux ans plus tard. Ne jamais dire jamais donc ! Et en attendant d’autres nouvelles, il nous reste une quinzaine d’albums savoureux à nous remettre sous la dent.

Vous aimerez aussi...

Un commentaire sur “AC/DC : bon rétablissement Malcolm !”

  1. toute ma jeunesse………………..et quel groupe….je vous aime………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *