Archives

Bonne année 2017 ! 10 bonnes résolutions pour les musiciens

par Woodbrass Team

Aller à la gym, arrêter de regarder facebook toutes les trois minutes, dire bonjour à la dame et se moucher le nez : les résolutions de nouvelle année sont généralement des vœux pieux qui ne dépassent pas le stade de souhait. Mais en tant que musicien, ils peuvent être l’occasion de se repencher sur quelques préceptes qui pourraient changer votre quotidien. Et au pire, ils vous donneront bonne conscience pendant au moins une semaine !

img_1230

1 – Jouez plus
ça peut paraître tout simple dit comme ça mais c’est un combat quotidien. Il y a toujours plus urgent que de prendre son instrument : un mail auquel répondre, une série à regarder, un marathon à courir, sans compter le boulot qui prend toujours plus de place… Mais au milieu de tout ça, il est essentiel de fréquenter son instrument de façon quotidienne, de prendre le temps de le sentir naturellement sous ses mains sans avoir à le redécouvrir à chaque fois. C’est une démarche consciente à faire mais vous verrez, en jouant tous les jours même un quart d’heure par jour, vous n’aurez plus du tout la même relation.

2 – Prenez (ou reprenez) des cours
Rien de pire que d’avoir l’impression de stagner musicalement. On en arrive à détester son instrument, à ne plus aimer le son que produisent nos doigts, et c’est un cercle vicieux dont il n’est pas toujours facile de sortir. Le meilleur moyen est de demander de l’aide à un spécialiste extérieur, autrement dit un prof. Même si vous jouez déjà très bien, un prof aura forcément un point de vue différent du vôtre qui vous enrichira inévitablement. Si vous êtes débutant, alors un prof vous permettra de prendre des raccourcis qui vous éviteront pas mal d’heures de galères. Dans tous les cas, allez donc faire un tour à la Woodbrass Music School si vous cherchez des profs compétents !

3 – Découvrez de la musique
L’humain est une créature d’habitudes, et il est beaucoup plus simple de se remettre un disque que l’on adore et connaît par cœur que de prendre le risque d’être déçu par une nouvelle production. Et pourtant, votre propre musique se nourrit de vos découvertes, et il est indispensable de renouveler vos références, ne serait-ce que pour ne pas être complètement largué face aux nouvelles vagues qui arrivent. Que vous découvriez votre musique via des sites de streaming ou à l’ancienne en écoutant les conseils de votre disquaire, qu’importe le flacon pourvu que l’ivresse musicale soit au rendez-vous.

img_1238_2

4 – Ecoutez les autres
La bonne résolution par excellence, mais il y a un vrai intérêt à faire plus attention à ce que jouent vos collègues. Que vous fassiez partie d’un groupe, d’une orchestre, d’une chorale ou d’un simple duo avec votre voisin, l’intérêt de jouer avec les autres est de s’inspirer de ce qu’ils font pour créer un son collectif le plus beau possible. Les plus grands groupes fonctionnent avant tout parce que chaque musicien connaît parfaitement les autres et sait réagir à chaque chose qu’ils jouent. Sans avoir la prétention d’être Keith Richards ou Bill Bruford, appliquer cette maxime à votre vie musicale quotidienne pourra changer drastiquement votre propre jeu.

5 – Occupez-vous de votre matériel
Vous avez trouvé le matos de vos rêves ? C’est une excellente étape, mais maintenant il s’agirait de s’en occuper dignement ! Un jeu de cordes qui a 6 mois sur une Telecaster Custom Shop, c’est absolument indigne ! Qu’il s’agisse de nouveaux becs, anches, de nouveaux câbles, de nouvelles peaux de batterie ou d’un réglage chez votre luthier préféré, donner un peu d’amour à son matériel habituel est de loin le meilleur moyen pour le redécouvrir.

6 – Equipez-vous
On ne joue jamais autant que pendant la période de lune de miel avec un nouvel élément de matériel, qu’il s’agisse d’une nouvelle cymbale, d’une nouvelle pédale ou d’une nouvelle boîte à rythmes. Les plus chanceux peuvent carrément se craquer un nouvel instrument qui leur permettra de découvrir une autre facette de leur propre jeu qu’ils n’avaient pas eu l’occasion d’explorer, mais même un nouveau médiator ou une nouvelle paire de baguettes auxquelles vous n’êtes pas habitué peuvent être un excellent moyen de retrouver l’envie de jouer.

img_1221_2

7 – Sortez de votre zone de confort
En matos comme en écoute musicale, on a tous nos réflexes et nos petits chaussons, mais il y a un vrai intérêt à essayer des choses que vous ne pensiez pas forcément faîtes pour vous, que vous aviez jugées trop modernes, trop vintage, trop chères, pas assez chères, et que vous aviez balayées d’un revers de main sans leur donner une chance. Sortir de sa zone de confort pour se retrouver mal à l’aise sur un instrument étranger est un très bon moyen de travailler sur ses lacunes et de retourner avec un jeu plus intéressant sur son cheval principal.

8 – Commencez un nouvel instrument
Le fait de commencer un autre instrument oblige à réfléchir différemment, et par conséquent à adapter son cerveau musical. Vous avez la possibilité de rester dans la même famille d’instruments pour ne pas repartir complètement à zéro (banjo ou mandoline si vous jouez déjà de la guitare ou de la basse par exemple), mais vous pouvez aussi vous éloigner de votre culture d’origine et reprendre les bases dans un domaine tout autre (commencer la batterie pour un saxophoniste par exemple). Dans les deux cas, vous vous rendez vite compte que chaque instrument que vous jouer vous fait aussi grandir sur tous les autres.

9 – Mettez-vous au chant
Certes, le chant est un instrument et cette résolution revient donc à commencer à jouer d’un nouvel instrument, mais le chant est tellement important qu’il mérite une résolution à part entière. Non seulement c’est un instrument dont nous disposons tous sans avoir à dépenser quoi que ce soit, mais surtout c’est l’instrument le plus expressif et il vous permettra même de progresser dans l’approche de votre instrument original. Vous vous êtes déjà demandé pourquoi George Benson chante ses solos en même temps qu’il les joue ? Tout simplement parce qu’il passe par le vocal avant d’arriver au digital. Un bonheur n’arrivant jamais seul, vous trouverez aussi des cours de chant à la Woodbrass Music School !

10 – Sortez de chez vous !
La musique est à tout le monde, elle est faîte pour être partagée et ne vit jamais autant que lorsqu’elle est jouée pour d’autres passionnés à la recherche de sensations fortes. Nous vivons une époque formidable qui nous permet d’avoir accès à tous les concerts du monde en vidéo depuis le confort de notre canapé, mais rien ne remplace l’interaction entre un musicien et son public. En tant que musicien, vous ne jouerez jamais aussi bien qu’avec un public réceptif en face. En tant que public, vous ne ressentirez jamais autant qu’avec un musicien inspiré en face. Deux bonnes raisons de sortir de chez vous !

img_1227_2

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “Bonne année 2017 ! 10 bonnes résolutions pour les musiciens”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *