Archives

La checklist de votre rentrée musicale

Par Woodbrass Team

Septembre approche à grand pas, et avec lui le retour au boulot, à l’école, au lycée ou à la fac et la fin de vacances que l’on imagine forcément musicales. Mais tout n’est pas perdu : cette nouvelle rentrée peut être l’occasion de repartir du bon pied musicalement, de redécouvrir votre passion pour l’instrument et d’explorer de nouvelles dimensions dans votre idylle…. Pour ça, il suffit de suivre nos 10 conseils !

ir2013_3
La rentrée n’est pas forcément le moments des bonnes nouvelles…

10 – Gardez le rythme
Le rythme est la base de tout, en musique comme dans la vie. Vous aurez beau avoir une technique éblouissante et des idées géniales, tout cela restera vain si votre sens du rythme n’est pas suffisamment affuté pour donner envie aux gens de taper du pied lorsqu’ils vous écoutent. La solution ? Travailler avec un métronome ! ça paraît simple dit comme ça, mais le tic-tac de cet engin est votre allié le plus précieux dans votre quête de la maîtrise du temps.

9 – Ouvrez-vous
Nous sommes des créatures d’habitude, et rien n’est plus rassurant qu’une référence familière que vous comprenez parfaitement. Mais de temps en temps, il est vital de faire l’effort d’écouter un artiste que vous ne connaissez pas, ou un style dont vous ne savez pas grand-chose. Bien sûr, cela demande une concentration supérieure au simple fait de mettre un disque en fond sonore, mais c’est le meilleur moyen d’enrichir votre vocabulaire musical.

mellotron
Vous pianotez mais voulez explorer de nouveaux territoires sonores ? Le Mellotron est fait pour vous !

8 – Bouquinez
Nous vivons une époque formidable. Il y a trente ans, les apprentis musiciens étaient prêts à parcourir plusieurs centaines de kilomètre pour acheter une méthode de batterie (voir l’anecdote dans notre interview de Alain Gozzo). A l’heure actuelle, le nombre de méthode disponibles pour chaque instrument, chaque style et chaque technique de jeu a de quoi donner le vertige, et il n’y a jamais eu de meilleur moment pour en profiter ! Trouvez-vous une méthode qui correspond aux aspects de votre jeu que vous souhaitez développer, et potassez-la !

7 – Cherchez l’inattendu
ça peut être une nouvelle pédale si vous êtes guitaristes, un mélodica si vous êtes pianiste ou encore une crash plus sombre si vous êtes batteur : le petit rien qui amènera un peu d’air frais dans votre jeu, qui vous donnera envie d’essayer d’autres plans, et qui pimentera votre relation amoureuse avec l’instrument qui fait partie de votre vie. Tous les magazines féminins vous le diront : une relation, ça se travaille ! ça n’est pas en laissant votre instrument prendre la poussière qu’il vous rendra heureux.

6 – Demandez de l’aide
La progression du jeu d’un musicien n’est pas linéaire, elle se fait par paliers. Par conséquent, il peut être très frustrant de se retrouver à travailler d’arrache-pied sans entendre les résultats immédiats, et l’aide extérieure peut être précieuse pour se sortir d’une impasse. Un bon prof saura cibler vos lacunes, faiblesses et forces pour vous rediriger vers le droit chemin. Accessoirement, le fait de prendre des cours donne souvent envie de bosser plus régulièrement, ne serait-ce que pour ne pas décevoir le prof…

5 – Sortez plus
La musique à la maison, c’est très bien, mais la musique dehors, c’est encore mieux ! Allez voir des concerts, que ça soit au bar du coin ou au Zénith de la zone industrielle la plus proche, et même des concerts d’artistes que vous ne connaissez pas bien… Si vous trouvez le concert décevant, ça vous motivera à bosser pour faire mieux. Si vous trouver le concert enthousiasmant… vous connaissez la suite.

11cordes
Pour les guitaristes cherchant un nouveau défi technique, une guitare classique à 11 cordes peut être la solution… ou pas.

4 – Accueillez la nouveauté
Se lancer dans l’apprentissage d’un autre instrument que celui que l’on connaît bien n’est pas une mince affaire. Cela sous-entend de changer ses réflexes, de s’intéresser à un univers complètement différent et surtout de se retrouver dans la peau d’un débutant, ce qui n’est jamais flatteur pour l’égo. Mais la pratique d’un deuxième instrument, même en pointillé, vous apportera forcément beaucoup, qu’il s’agisse du plaisir de découvrir un nouveau moyen d’expression ou de la sagesse qui permet d’approcher son instrument principal sous un angle différent.

3 – Prenez soin des vôtres
Rien n’est plus triste qu’un instrument négligé. Et il ne s’agit même pas d’investir des fortunes : pour la guitare, un simple réglage et un jeu de cordes neuves sera l’occasion de redécouvrir votre outil préféré, tandis que pour la batterie, quelques peaux changées et un bon coup de chiffon vous rappelleront immédiatement ce qui vous a fait craquer sur votre instrument à l’origine. Pour les plus mordus, un set de micros neufs ou une caisse claire différente seront la solution de luxe pour redonner un coup de jeune à votre fidèle destrier.

concertpunk
Quel que soit votre niveau ou votre instrument, rien ne remplace le fait de jouer avec d’autres musiciens…

2 – Eh bien, chantez maintenant
Bien sûr, si vous jouez d’un instrument dans lequel on souffle, vous pouvez passer directement au conseil suivant. Pour les autres, vous n’imaginez même pas à quel point vous avez tout à gagner à pousser la chansonnette. L’enseignement musical en France est fait de telle sorte que les deux sont souvent séparés mais même si vous n’aimez pas votre voix (personne ne l’aime au début, c’est normal…), le fait de chanter en jouant vous permettra de composer autrement, voire de faire les chœurs dans votre groupe, ce qui sera grandement apprécié du chanteur principal.

1 – Rassemblez les troupes
Jouer seul c’est bien, jouer à plusieurs c’est infiniment mieux, alors pour fêter la rentrée, formez un groupe ! Il suffit de deux autres musiciens, d’un petit local et de quelques heures par mois pour explorer ensemble vos titres préférés à reprendre ou les compositions qui formeront votre premier album multiplatine. Quel que soit l’ambition (ou le manque d’ambition), il suffit que l’ambiance soit bonne et vous ne pourrez plus vous passer de cette forme d’échange privilégié. La musique est faîte pour être partagée, alors à vous de jouer !

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “La checklist de votre rentrée musicale”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *