Archives

Choisir sa guitare de voyage

Par Woodbrass Team

Les beaux jours reviennent, les vacances se profilent à l’horizon (si, si, je vous jure, ça va venir !) et les oiseaux chantent pour rythmer leurs ébats. Quelles meilleures circonstances pour aller gratter sous un arbre ou un bord de l’eau ? Le seul problème, c’est que vous n’avez pas envie d’exposer votre Martin D-45 ou votre Les Paul ’58 (et son stack Marshall) à la soute de l’avion et au sable de la plage… Et on vous comprend ! Ne bougez pas, Woodbrass arrive.

edmartin

L’achat d’une guitare de voyage se justifie par de nombreuses raisons : pour avoir un instrument qui prend moins de place dans la voiture (ou dans le sac à dos), pour pouvoir prendre la guitare en bagage à main plutôt que de la laisser en soute (noooooon, ne faîtes jamais ça !), pour jouer détendu dans des circonstances inhabituelles (à la plage, sur une montagne, dans un train…) sans avoir peur de faire une éraflure à votre jumbo préférée, et enfin tout simplement parce que ça fait une excuse parfaite pour ajouter une guitare à votre collection ! Et puis bien sûr inutile de vous rappeler le pouvoir d’attraction de l’instrument sur le sexe opposé. Vous voilà donc convaincu. Maintenant la question se pose : une guitare de voyage, certes, oui mais laquelle ?

Mini, mini, mini
La question est à peu près aussi compliquée que « quelle guitare choisir pour débuter », et la réponse est la même : celle qui vous plaît ! Quand on parle de guitare de voyage, on fait généralement allusion à leur taille moins importante que les guitares normales. Le corps est évidemment moins encombrant, et le manche est très souvent plus court, de manière à gagner en longueur et pas seulement en envergure. Les cases sont donc plus petites, les frettes plus rapprochées, et les sensations de jeu seront donc différentes. Avec un diapason plus court, les cordes paraissent plus molles et la justesse est un peu moins précise : pour compenser, on pourra monter des cordes d’un tirant supérieur et / ou s’accorder plus aigu que le standard.

guitarritaLe choix dans la guitare
Le choix du type de guitare dépendra de vos affinités préexistantes. Si vous aimez le nylon, alors il existe plein de références de modèles classique à caisse ¼, ½ et ¾. Même si ces tailles n’ont pas à l’origine été conçues pour le voyage mais plutôt pour permettre aux enfants de débuter, elles feront l’affaire. Toujours côté nylon, il y a aussi les fameuses guitalélés qui se taillent tranquillement la part du lion depuis trois ans. Ce sont des guitares (à 6 cordes donc) de petite taille qui sont accordées deux tons et demi plus haut que la normale, et leur son se rapproche donc du ukulélé (à 4 cordes). La Yamaha GL-1 était la première sur le coup, mais elles ont depuis été rejointes par la Cretsch G9126 et la Guitarrita Eagletone.

gsminiVacances en acier
Côté acier, plusieurs références s’inspirent des grandes folks qu’elle reproduisent à l’échelle inférieure pour garder ses repères sans s’encombrer. Il y a la célèbre Little Martin (sortie récemment en modèle signature de Ed Sheeran, qui utilise même sa guitare de voyage sur scène), la Baby Taylor (un autre classique du genre, et comme par hasard Taylor Swift, l’amie d’Ed Sheeran, a son modèle signature), la Fender Newport Traveler ou encore la Cort Earth Mini. La Rolls du genre est la Taylor GS Mini qui sonne vraiment comme une grande, sauf qu’elle sonne comme ça parce qu’elle n’est pas si petite que ça ! Il y a donc toujours un compromis à trouver… Le sommet de la réduction du corps est atteint sur les Backpacker Martin et la Rover Washburn, deux modèles qui ressemblent vraiment à des manches allongés sans corps. Enfin, pour ceux qui souhaitent un silence absolu mais ne veulent pas se passer des sensations de l’acoustique, il y a bien sûr la Silent Yamaha, en version nylon ou acier, sur laquelle on branche un casque pour s’isoler complètement.

Vacances électriques
Enfin, étant donné que l’ampli ne favorise pas le nomadisme, les électriques de voyage sont moins nombreuses. Il y a bien les Sun State Mini chez Eagletone. Mais si vous ne voulez pas avoir à amener un ampli avec, alors les Traveler sont la solution idéale, puisqu’elles ont un préampli intégré et il suffit donc de brancher son casque et c’est parti ! Sur les Silent comme les Traveler, le diapason est celui d’une guitare « normale », ce qui vous permettra de retrouver vos réflexes plus rapidement.

Comme vous pouvez les constater, les possibilités sont très nombreuses, et il vaut mieux vous penchez sur la question pour faire le bon choix et partir en voyage avec l’instrument qui va bien. Enfin, les extrémistes de la petitesse profiteront de l’occasion pour se mettre au ukulélé, et si tel est votre choix, référez-vous donc à l’excellent article paru ici même sur le sujet !

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “Choisir sa guitare de voyage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *