Archives

Craig Jackson (product manager Bose) – Interview

Par Woodbrass Team

Depuis plus de 50 ans, le logo Bose est synonyme de qualité de son et de fiabilité, qu’il soit apposé sur des casques, des enceintes de sono ou des systèmes home cinema. Les musiciens connaissent bien les colonnes L1 qui ont changé la vie de nombreux chanteurs, enfin devenus autonomes sans avoir à amener sono et retours à chaque concert, mais les chercheurs de la marque ne se sont pas pour autant reposés sur leurs lauriers. Nous avons découvert le nouveau système F1 au Musikmesse, ce qui a été l’occasion de nous entretenir avec Craig Jackson, le manager de ces produits au siège américain de Bose.

craig

Les gens parlent beaucoup de votre dernière nouveauté, peux-tu nous en dire plus ?
Nous présentons au Musikmesse la nouvelle famille F1. C’est un système à deux éléments : le subwoofer F1 Sub et l’enceinte F1 812. Le F1 812 est unique en cela qu’il présente un panneau de 8 hauts parleurs en ligne de 2 pouces et quart, avec un haut parleur de 12 pouces à l’arrière. La F1 812 est capable de reproduire toute l’étendue des fréquences puisqu’elle descend jusqu’à 52 Hz. Cette configuration de hauts parleurs est spéciale mais le plus impressionnant est la possibilité de choisir l’orientation de l’enceinte pour 4 types de directivité très différents. Il y a la position droite que l’on utilise lorsque la scène est au même niveau que le public. Il suffit de tirer une languette pour passer sur une position adaptée à une scène surélevée avec public assis en face. A chaque fois que tu changes la directivité, l’EQ du système se met à jour automatiquement pour conserver l’équilibre sonore. Tu as aussi la position pour un public plus haut que la scène, et enfin la position en C qui permet d’arroser le public avec l’angle le plus large possible.
En plus de ce design unique, nous avons pu placer le crossover bien plus bas que sur la plupart des enceintes. La transition entre woofers et tweeters se fait autour de 600 Hz, ce qui fait que le son est beaucoup plus naturel qu’avec un crossover à 1 ou 2 kHz, là où se situent les fréquences cruciales de la voix humaine. Cela permet aussi de meilleures performances dans les graves puisqu’on ne demande pas au woofer d’en faire plus qu’il ne peut, il s’occupe uniquement des graves et pas des bas-médiums.

Explique-nous les spécificités du subwoofer.
Lorsque nous avons conçus le F1 Sub, notre priorité absolue était la portabilité. Si tu te déplaces avec ton propre matériel, il faut que tu puisses le transporter toi-même. Le F1 Sub a un rapport taille / performance très impressionnant, qui permet le rendu d’un subwoofer bien plus encombrant mais ne pèse que 25 kilos. Pour couronner le tout, nous avons intégré un stand au F1 Sub de manière à superposer le F1 812 par dessus sans avoir de stand séparé à transporter. Ça évite de le perdre, de se retrouver avec un stand qui manque de stabilité, ou encore de passer du temps à manipuler l’enceinte en galérant pour la fixer. Bien sûr nous avons gardé la possibilité de mettre le F1 812 sur un stand traditionnel, mais notre but était vraiment de simplifier l’expérience de nos utilisateurs. Nous avons même intégré deux espaces de rangement pour les câbles : un côté pour l’audio, un autre pour l’alimentation, comme ça tout est propre et facile à gérer !

Qui sera intéressé par le F1 ?
Avec la série L1, nous avons touché les chanteurs / compositeurs ainsi que certains DJ qui chantent. Avec le F1, nous pensons toucher les autres types de DJ, et surtout les groupes qui jouent dans de nombreuses configurations différentes, qu’il s’agisse de groupes « tribute » ou de groupes qui jouent pour des comités d’entreprise. Ces groupes doivent généralement amener leur propre sono et tiennent à avoir une bonne présentation de leur production. Il y a aussi fort à parier que les entreprises de locations seront très intéressées par le F1.

Avez-vous déjà prévu de sortir d’autres produits dans cette série ?
Pour l’instant nous nous concentrons sur ces deux produits, mais il y aura très bientôt une version passive avec la même flexibilité.

F1Le système complet F1 avec enceinte + subwoofer

Combien de temps faut-il pour créer un produit comme les F1 ?
En terme de temps ça n’est pas simple à quantifier puisque dès que nous terminons un projet nous sommes déjà en train de penser au produit qui va suivre ! Mais il faut beaucoup de temps puisque l’on passe par de nombreuses versions successives en ajustant à chaque fois.

En tant que Product Manager, quel est ton rôle chez Bose ?
Je me charge de gérer les familles comme L1 ou F1. Je dois veiller à la cohérence de ces gammes, et je chapeaute le développement de nouveaux produits qui doivent avoir leur raison d’exister. Je représente la voix de nos clients, pas uniquement en spécifiant les performances que doivent proposer les produits mais aussi en pensant à l’aspect pratique de nos nouveautés.

Depuis combien de temps travailles-tu chez Bose ?
Ça va faire 16 ans ! C’est un bon endroit pour travailler.

Et avant ça ?
Je n’ai eu qu’un autre employeur, une autre société spécialisée dans l’audio. J’ai étudié le marketing mais j’ai toujours baigné dans le milieu musical.

Es-tu toi même un musicien ?
Oui tout à fait. Je joue de la guitare dans plusieurs groupes, dont une formation qui accompagne les différents artistes professionnels qui tournent dans notre région, la Nouvelle Angleterre (le siège social de Bose est dans le Massachussetts, à côté de Boston). Je joue suffisamment en concert pour pouvoir dire que j’ai connu la plupart des situations possibles, les pires comme les meilleures.

KemperKemper Profiler, Bose L1, Relish Ashy Jane et Taylor 522e : du beau matos jusqu’aux guitares !

Quelles sont tes guitares ?
J’en ai beaucoup trop, plus de 20, et quand je viens à un salon comme le Musikmesse j’ai envie de toutes les ramener ! En fonction du projet, je navigue généralement entre Gibson, Fender et PRS, et en ce moment je suis en pleine phase Stratocaster… J’aime avoir une Strat avec un humbucker au chevalet, c’est ce qu’il y a de plus versatile et de plus fiable.

Utilises-tu des produits Bose ?
Oui, ça m’arrive lorsque nous devons amener notre propre sono.

Qu’est-ce qui distingue Bose des compagnies audio concurrentes ?
Notre objectif est que les produits Bose soient différents et meilleurs. Nous ne voulons pas qu’ils soient juste différents pour être différents, ce genre de coup marketing n’est pas pour nous. Notre priorité est que les clients aient plus de plaisir à utiliser nos produits.

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “Craig Jackson (product manager Bose) – Interview”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *