Archives

Le Zoom H4n, un classique moderne

Par Woodbrass Team

Les musiciens en général, et les guitaristes en particulier, s’esbaudissent à longueur de journée sur les instruments des années 50 et 60. Mais à l’époque, les designs classiques étaient de simples nouveautés, dont le design ingénieux leur a permis de rester des références au fur et à mesure des années. Mais qu’en est-il de notre belle époque ? Le succès colossal de certains produits permet de parler de véritables classiques modernes, comme par exemple l’indispensable Zoom H4.

zoomH4

Je ne vous demande même pas si vous connaissez ce petit engin… Dans l’immense jungle des enregistreurs compacts, le Zoom H4n s’est taillé la part du lion. Tout a commencé en 2006 : à l’occasion du NAMM d’été, la marque japonaise annonce la sortie de son nouveau produit, le H4. Ce n’est pas à proprement parler le premier enregistreur compact : sans remonter aux appareils à cassette façon Tascam 4 pistes (que seuls les nostalgiques de mauvaise foi regretteront vraiment), il y avait déjà des enregistreurs de très bonne qualité mais très chers, ou des dictaphones simples d’utilisation mais aux résultats peu adaptés à un enregistrement professionnel. Le Zoom H4 représente alors l’équilibre parfait (et rarement atteint) entre bon prix, simplicité d’utilisation et qualité de son. Il présente deux micros intégrés en couple XY qui captent le son avec une grande fidélité et une belle image stéréo, et son utilisation est aussi simple que d’appuyer sur le bouton rouge après avoir réglé le niveau d’entrée. Les marques concurrentes sont immédiatement obligées de revoir leurs copies.

ZOOM_H4_originalLe H4 est mort, vive le H4 !
En 2009, le H4n (pour next, autrement dit « la nouvelle génération de H4n ») vient prendre la relève et installe définitivement l’enregistreur au sommet des références du genre. Il redonne un coup de frais au look (il faut dire que le H4 original était quand même assez laid), rend la plupart des fonctions encore plus faciles d’accès, ajoute un haut parleur intégré pour écouter ses fichiers sans brancher de casque, et surtout on a droit à une nouvelle fonction de taille : les 4 entrées sont enregistrables simultanément sur 4 pistes indépendantes. Là où auparavant on avait le choix entre les deux micros intégrés et les deux entrées XLR/jack, il est désormais possible de combiner les deux pour arriver à de vraies prises multipistes.

Couteau suisse japonais
C’est bien beau tout ça, mais à quoi sert un H4n ? La réponse est à elle seule une parfaite explication de ce succès : à tout. On peut enregistrer une répète ou un concert de son groupe pour juger d’une performance. On peut enregistrer un concert d’un autre (avec son accord bien sûr !) pour revivre l’expérience plus tard. On peut noter des idées à tout moment avec un son bien plus explicite que celui d’un smartphone. On peut sonoriser un tournage de film. Enregistrer une interview. Enregistrer des chants d’oiseaux pour faire des samples. Voire tout simplement enregistrer une prise de batterie ou de guitare pour commencer la construction de votre album… Le tout se fait sur carte SD, et il suffit donc d’avoir une ou deux cartes d’avances pour ne jamais être limité par la place interne. Et je n’ai même pas parlé des fonctions de lecture au ralenti (pour bosser un plan un peu trop rapide par exemple) et des effets intégrés pour se servir du H4n comme un excellent ampli casque pour guitare.

Zoom-H5-Handy-RecorderToujours plus de H
Pour être convaincu de la dimension légendaire d’un appareil, il suffit de se pencher sur l’évolution des produits du même genre : pour reprendre le sujet d’un article récent, la preuve de la longévité énorme de la Stratocaster est qu’elle existe encore telle quelle dans le catalogue Fender. Côté Zoom, il suffit de regarder les derniers produits sortis par la marque pour être convaincu que le H4n n’a pas fini de sauver la vie des musiciens : le H6 est en fait un H4 avec deux entrées XLR supplémentaires et la possibilité de remplacer les micros XY par d’autres capsules vendues séparément. Enfin, le H5 présenté il y a deux mois au NAMM se rapproche encore plus de notre modèle originel : c’est un H4 avec le même système de capsule, tout simplement ! Quand on vous dit que c’est un classique moderne…

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “Le Zoom H4n, un classique moderne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *