Archives

Les 10 plus grands producteurs du rock

Par Woodbrass Team

Le rôle du producteur n’est pas aisé à comprendre pour celui qui n’a jamais travaillé dans un studio d’enregistrement. Il est d’autant plus difficile à envisager qu’il y autant de méthodes différentes que de producteurs, et que selon les cas son rôle peut simplement être de guider les musiciens pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes ou bien de concevoir entièrement l’album, de composer les morceaux et jouer de certains instruments. En substance, la marque d’un bon producteur est qu’il est capable de pousser l’artiste avec qui il travaille à sortir ce qu’il peut faire de meilleur, quelle que soit la méthode employée. Afin de faire le tour de la diversité de ces situations, nous vous proposons notre sélection des 10 plus grands producteurs dans le style rock uniquement, ce qui explique l’absence de monstres sacrés comme Quincy Jones, Nile Rodgers ou Dr Dre. Il y a déjà amplement de quoi faire au pays des guitares qui s’énervent.

rickrubin

10 – Daniel Lanois
Le producteur canadien est le pendant rock de Brian Eno : un génial fabricant de paysages sonores d’une profondeur telle qu’on pourrait s’y noyer. Il a d’ailleurs collaboré avec Eno sur le classique The Unforgettable Fire de U2, mais il est aussi responsable de Us de Peter Gabriel, Wrecking Ball de Emmylou Harris et surtout Oh Mercy, l’album sombre et puissant qui a offert un comeback à Bob Dylan. Lanois est lui aussi chanteur et guitariste, et lorsqu’il trouve le temps il emmène sa Les Paul Gold Top en tournée avec Black Dub.
album à écouter en priorité : Bob Dylan, Oh Mercy

9 – Nigel Godrich
Godrich est à Radiohead ce que George Martin était aux Beatles, un membre supplémentaire qui a permis au groupe d’étendre l’ampleur de ses expérimentations musicales en montrant la voie du futur du rock. Ses recettes à base de petits sont artificiels et trafiqués ont d’ailleurs été amplement pillées depuis, et des artistes aussi divers de Paul McCartney ou Charlotte Gainsbourg lui ont confié leurs œuvres. Il est lui aussi guitariste, sur Telecaster comme Jonny Greenwood de Radiohead. Comme par hasard…
album à écouter en priorité : Radiohead, OK Computer

8 – T Bone Burnett
T Bone Burnett est le roi des marécages. Il a la capacité de peindre un paysage humide de Louisiane en trois notes de sa Kay noyée dans le trémolo, et lorsqu’il s’occupe de produire un artiste il l’amène dans son univers et l’oblige à travailler à l’ancienne, avec tous les musiciens qui créent une ambiance en jouant ensemble. Son travail d’archiviste et de détective sonore sur les bandes originales de O Brother, Cold Mountain ou encore Walk The Line ont fait de lui un allié inestimable pour les réalisateurs exigeants. En plus d’avoir produit des albums pour Elton John, Elvis Costello ou Roy Orbison, T Bone est aussi un brillant guitariste et chanteur solo.
album à écouter en priorité : Alison Krauss & Robert Plant – Raising Sand

tboneburnett

7 – Butch Vig
Si Vig s’était arrêté de travailler en 1991 il serait quand même une légende, tant son travail sur Nevermind de Nirvana a défini à lui tout seul le but à atteindre pour tous les albums de la décennie. Il a trouvé l’équilibre parfait entre sauvagerie et sophistication, avec un son léché mais qui transpire le punk. Il est responsable du Siamese Dreams de Smashing Pumpkins et de Dirty de Sonic Youth, ou encore de Wasting Light, le dernier Foo Fighters. Pour se détendre, il est aussi batteur et producteur du groupe aux 17 millions d’albums vendus Garbage.
album à écouter en priorité : Nirvana, Nevermind

6 – Joe Meek
La carrière de Joe Meek fut de courte durée, puisqu’elle commence au milieu des années 50 et se termine tragiquement en 1967. Entre temps, le britannique aura révolutionné le rôle du producteur en passant de simple preneur de sons au statut de membre à part entière des groupes qu’il enregistrait, notamment The Tornados, dont le Telstar est une superbe démonstration des sons que l’on pouvait créer dans un studio de Londres en 1962. Meek a fait du studio un instrument à part entière, et chaque producteur après lui doit quelque chose à son travail de pionnier.
album à écouter en priorité : The Tornados, Telstar

5 – Ken Scott
Difficile d’aller à meilleure école que Ken Scott, puisqu’il a appris en compagnie de George Martin lors de l’enregistrement des albums légendaires des Beatles, Revolver entre autres. Il a ensuite travaillé avec Bowie, pour ses deux plus beaux albums (Hunky Dory et Ziggy Stardust), et avec Elton John pour la partie la plus réussie de sa discographie. Mais Scott ne s’est pas contenté de rester à faire la meilleure pop possible, il a aussi inventé le son du jazz fusion (Mahavishnu Orchestra, Billy Cobbham) et a permis au groupe progressif Supertramp de sortir son album le mieux réalisé, Crime Of The Century. (voir notre interview ici)
album à écouter en priorité : David Bowie, Ziggy Stardust

geoff

4 – Geoff Emerick
Emerick était assistant au début de la carrière des Beatles, et alors que le groupe de Liverpool a commencé à repousser les limites de sa pop, Geoff est devenu leur ingénieur attitré. C’est donc lui qui a suivi les quatre garçons dans le vent dans leurs pires délires sonores, avec entre autres l’idée géniale de faire passer la voix de John Lennon dans une cabine Leslie à haut parleur rotatif pour le son fascinant de Tomorrow Never Knows. Paul McCartney refera appel à ses services en solo, et Emerick a aussi travaillé avec Elvis Costello, Cheap Trick ou encore Kate Bush.
album à écouter en priorité : The Beatles, Revolver

3 – Rick Rubin
Rick Rubin est sans doute le producteur le plus important de ces trente dernières années. Il a cette capacité extrêmement rare de ne pas donner la même patte sonore à tous les artistes avec qui il travaille (contrairement à T Bone Burnett par exemple), mais à très peu d’exceptions près il les pousse à réaliser leur meilleur album. Qu’il s’agisse de Slayer (Reign In Blood), des Beastie Boys (Licensed to Ill), de System Of A Down (Toxicity), de Tom Petty (Wildflowers), de Kanye West (Yeezus) ou encore de Johnny Cash (American Recordings), tout ont bénéficié de leur passage aux côtés du sage à grande barbe. Si seulement on connaissait son secret…
album à écouter en priorité : The Red Hot Chili Peppers, Blood Sugar Sex Magic

georgesmartin2 – George Martin
Sir George Martin n’est pas surnommé « le cinquième Beatle » pour rien. C’est lui qui a auditionné les Beatles pour le label Parlophone, lui qui a dirigé les enregistrements pour les plus grands albums du groupe, de Please Please Me à Abbey Road, lui aussi qui a écrit les arrangements de cordes de Eleanor Rigby ou qui a joué le piano de In My Life. Sans lui, les fab four seraient sans doute resté un quartet de rockabilly sans grand intérêt. Il a transfiguré leurs arrangements et a fait de leur pop la référence auprès de laquelle toutes les autres seront comparées pour les siècles à venir. Pas mal pour un ingénieur du son qui a commencé en enregistrant des sketches comiques…
album à écouter en priorité : The Beatles – Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band

1 – Phil Spector
25 tubes du top 40 entre 1960 et 1965, dont beaucoup qu’il a co-écrit… Difficile de lutter contre un CV pareil, et ça n’est que le début ! Spector a réalisé des albums historiques avec Ike And Tina Turner, The Beatles, Harry Nilsson, The Ramones et deux Beatles en solo (Lennon et Harrison), en appliquant à chaque fois son invention du Wall Of Sound. Le principe de ce mur du son est de faire jouer le plus de musiciens ensemble à la fois, avec deux batteurs et une dizaine de guitaristes, pour obtenir un son énorme, enveloppant et tournant. De nombreux autres producteurs ont pillé son héritage sans vergogne.
album à écouter en priorité : The Ronettes – Be My Baby

philspector

Vous aimerez aussi...

2 commentaires sur “Les 10 plus grands producteurs du rock”

  1. Zetla dit :

    Vraiment bien de nous faire découvrir ces bonhommes dont je ne connaissait que les plus conus ! C’est cool de tout explorer dans ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *