Archives

NAMM 4ème jour : la fin est proche

Par Woodbrass Team

Dernier jour pour le NAMM, et il y a encore plein de belles choses à vous raconter ! La capacité des fabricants à nous surprendre avec leurs nouveautés est d’autant plus impressionnante que chaque stand cache son lot de perles… Suivez-nous, c’est encore une fois bien vertigineux !

sonor

Sonor
140 ans ! En 2015, Sonor existe depuis 140 ans. Il fallait fêter ça dignement, et c’est pour ça que la série New Vintage est là. Ces kits entièrement fabriqués en Allemagne reprennent le look des Teardrop des années 60, jusqu’au logo à l’ancienne. On retrouve le gros son du hêtre mais l’accastillage a été modernisé pour une meilleure stabilité et une meilleure tenue d’accord. Plus besoin de regretter ce kit vintage qu’on vous a jadis proposé pour une bouchée de pain que vous n’aviez pas, les New Vintage sont mieux ! Deux kits sont disponibles (20“/ 12“/“14 et 22“/13“/16“) et trois coloris évoquent les glorieuses couleurs du passé de Sonor : Vintage Onyx, Vintage Pearl et Vintage Natural.
Toujours dans le cadre des célebrations du 140ème anniversaire, Sonor présentait aussi trois éditions limitées surnommées « One Of A Kind ». Les deux caisses claires sont une 14“x6,5“ en ébène de Macassar et une 14“x7“ en chacate noir, tandis que le kit complet (One a of a kind drums set) est en sequoia et ne sera fabriqué qu’à 40 exemplaires.
Dans un registres plus accessible au commun des batteurs, Sonor présentait aussi une nouvelle série de cajons Baterita (qui sont plus gros que la normale et dégagent donc un volume suffisant pour jouer sans amplification), et la série best-seller Grande a été mise à jour pour plus de volume et un meilleur contrôle de l’étouffement (disponible en finition naturelle ou « Ola »).
Pour terminer, les batteurs tomberont forcément sous le charme des nouvelles petites boîtes que Sonor propose d’ajouter à son kit joué à la main. Le but est d’accéder à des timbres plus divers et riches que les simples sons que permet un cajon. la Thrasher est une boîte rectangulaire et très compacte qui sonne comme une cowbell, tandis que la Hand Jingle Box, elle aussi une petite boîte, fait office de tambourin. Les Hand Clap Block et Hand Clap Castanet permettent d’accéder à un son très sec et précis.

pioneer

Pioneer DJ
La marque de référence des DJs du monde entier lance un nouveau contrôleur conçu comme un tout-en-un qui permet même de mixer en se passant d’un ordinateur. Le XDJ-RX dispose d’un grand écran couleur avec visualisation des formes d’ondes, il permet de lire directement les morceaux à partir d’une clé USB grâce à ses deux ports (l’un d’eux peut permettre d’enregistrer). Les pads permettent de contrôler la nouvelle fonction Loop Slice (pour découper les boucles donc), et l’interface audio est intégrée. Il ne manque plus que vous pour contrôler tout ça !

avid

AVID
C’est la révolution chez Avid ! Après avoir réservé Pro Tools aux possesseurs d’une interface audio de la marque, puis avoir proposé son logiciel à toutes les interfaces de manière payante, voici enfin venir Pro Tools First qui est gratuit ! Comme son nom l’indique (« First » signifie premier), PTF est conçu comme une initiation à l’univers de Pro Tools et permettra à de nombreux home studistes aux moyens limités de profiter de l’interface qui a fait le succès planétaire de ce logiciel. Ils seront limités à 16 pistes, ce qui est déjà énorme pour un logiciel gratuit et suffit à développer des maquettes très propres, surtout en profitant des possibilités d’éditions et des plugins propres à Pro Tools.
Par ailleurs, la version normale de Pro Tools arrive à sa version 12 qui est disponible sur abonnement mensuel (à la manière des logiciels d’Adobe comme Photoshop). Cette nouvelle monture permet l’intégration du procédé Avid Everywhere, c’est-à-dire une connexion permanente de Pro Tools au cloud plutôt que de dépendre d’un disque dur qui pourrait vous faire perdre tout votre album en cas de crash (ce qui arrive plus souvent qu’on pourrait le croire). L’autre gros avantage de Avid Everywhere est qu’une session peut par conséquent être ouverte sans encombres quel que soit l’endroit où vous êtes et l’appareil sur lequel vous bossez. L’avenir de l’enregistrement ? Sans doute.

teenage

Teenage Engineering
Difficile de faire plus hip que Teenage Engineering, et cette année ils ont carrément sorti LE produit que tout le monde va vouloir, parfaitement cool, inutile donc indispensable. Les Pocket Operators sont des synthétiseurs de poche au format calculatrice, avec un look mignon et futuriste à la fois (circuits apparents et écran animé type GameBoy vintage). Ils ont été conçus en partenariat avec la marque de vêtements Cheap Monday, ce qui explique aussi qu’ils soient cools à ce point, et sont donc très logiquement accompagnés d’une nouvelle gamme de t-shirts, sacs et badges Teenage / Cheap Monday. Les trois Pocket Operators ont chacun un rôle bien précis : le PO-12 est une boîte à rythme, le PO-14 fait les lignes de basse et le PO-16 s’occupe des lignes mélodiques. Il n’est donc pas idiot de collectionner les trois, et puis ils sont tellement mignons…

akai

Akai
Nous vous avions déjà parlé des excellents claviers de contrôle Advance, mais Akai était aussi venu avec deux animaux dans sa roulotte : le Timbre Wolf (le loup des bois) et le Tom Cat (le matou). Les deux bêbêtes sont analogiques et abordent chacune l’épaisseurs des machines vintage par un versant différent. Le loup est un synthétiseur polyphonique à 4 voix équipé d’un clavier 25 touches. Avec un séquenceur 32 pas et 26 boutons en face avant, la flexibilité du Timbre Wolf est le remède idéal contre les synthés à menus et sous-menus.
Le Tom Cat est une boîte à rythmes analogique avec cinq kits intégrés (dont des claps bien sûr !). Six pads style MPC, séquenceur 32 pas et réglage de swing, ainsi que plein de boutons pour modifier les sons en temps réel, tout a été pensé pour rendre le matou le plus accessible possible pour passer plus de temps à faire de la musique qu’à programmer. Combiné avec le Timbre Wolf, l’inspiration devrait être au rendez-vous.

EHX

Electro Harmonix
Les concepteurs d’EXH ont fait des heures sup’ cette année ! Nous pensions vous avoir parlé de toutes les nouveautés en évoquant la Soul Food Bass et la Deluxe Electric Mistress XO dans notre article pré-NAMM, mais ça n’était que la partie émergée d’un très bel iceberg. Les nouveautés sont toutes tellement excitantes que l’on ne sait même pas par où commencer ! Dans le désordre, il y a donc la Good Vibes Modulator (une pédale d’Univibe analogique à photocellules contrôlable avec une pédale d’expression), le Super Pulsar (la version deluxe de leur tremolo avec tap tempo et figures rythmiques complexes), la Holy Grail Neo (qui reprend la superbe reverb de l’originale et ajoute une reverb Plate typée studio), la Bad Stone (réédition d’un superbe phaser 6 stages des années 70), la nano POG (troisième déclinaison du POG original, la boîte à pitch-shifters dans tous les sons qui fait sonner votre guitare comme un orgue) et l’Octavix (une fuzz-octave dans l’esprit de l’Octavia de Hendrix). Avec ça on devrait avoir de quoi s’amuser pendant toute l’annee.

alesis

Alesis
La sensation du stand Alesis était une nouvelle série de pianos numériques, les Coda. Relativement transportables (pour des 88 touches s’entend) et annoncés à des prix très doux, ils disposent de 20 sons différents dont deux peuvent être utilisés simultanément sur différentes zones du clavier, et on retrouve les indispensables accompagnements intégrés, le métronome, la connectique USB et la fonction de transposition. Le Coda a un simple toucher lourd tandis que le Coda Pro a un toucher Hammer-Action qui se rapproche de très près d’un vrai piano.

maudio

M-Audio
Les rois du MIDI avaient encore pas mal de belles nouveautés à nous présenter, à commencer par la série de claviers de contrôle Code (à ne pas confondre avec les nouveaux pianos numérique Coda de chez Alesis). Avec 16 pads et leurs LEDs, 8 faders, 8 encodeurs et un touchpad à coordonnées X/Y, il y a effectivement de quoi contrôler pas mal de choses ! Trois versions sont disponibles en fonction du nombre de touches désiré : Code 25, Code 49 et Code 61.
Par ailleurs, M-Audio sort aussi son interface Thunderbolt, la Deltabolt 1212. Avec 12 entrées et sorties, deux préamplis Octane intégrés, un gros encodeur multifonctions et un look moderne à souhait, elle devrait naturellement se faire sa place auprès des home studistes à la recherche d’une latence ultra-basse que seul permet le format Thunderbolt.

IstanbulTonyWilliams

Istanbul
La marque turque a emprunté à la veuve de Tony Williams les cymbales que le légendaire batteur utilisait lorsqu’il jouait dans les quintets de Miles Davis, entre 1963 et 1969 (il a notamment enregistré l’incroyable In A Silent Way avec le génial trompettiste). Istanbul présente un set de cymbales qui reproduit ces modèles historiques avec une ride de 22“, une crash de 18“ et un charley de 14“. Il s’agit bien sûr d’une édition limitée, donc si vous êtes fan de Tony Williams n’hésitez pas trop longtemps.

numark

Numark
Vous étiez déjà fan et utilisateur de la surface de contrôle pour DJ Mixtrack Pro 2 de Numark ? Voici ses dignes successeurs, le Mixtrack 3 et Mixtrack Pro 3 ! Les 16 pads y sont plus petits et mieux placés sous les deux platines virtuelles, les faders de pitchs sont plus grands et la prise casque est désormais à l’avant, ce qui est bien plus malin que sur le côté. La platine dans son ensemble est plus fine et se transportera donc encore plus simplement. La version Pro inclut en plus une interface audio.
La NS7 III est elle aussi une mise à jour, puisque cette surface de contrôle DJ reprend l’essentiel du best-seller NS7 II et lui ajoute trois écrans de contrôle haute-résolution en couleur pour contrôler notamment les formes d’ondes. En d’autres termes, le meilleur est devenu encore un peu mieux.

ArturiaAudioFuse

Arturia
L’AudioFuse est une petite boîte qui a fait beaucoup de bruit dans les allées du Convention Center… Il faut dire que cette nouvelle interface audio USB a de quoi déclencher une furieuse envie de revoir la configuration de son studio. Le design ultra lisse de ce parfait parallélogramme évoque le Mac Mini de Apple. Mais l’Arturia AudioFuse ne se contente pas d’être belle : la qualité de son est exceptionnelle, autant du côté des convertisseurs audio de dernière génération (avec horloge interne ultra performante) que des deux préamplis intégrés qui bénéficient de la technologie DiscretePro pour un gros niveau sans aucune trace de distorsion. L’AudioFuse est à la fois très complète et très simple à manœuvrer, puisque chaque option peut être contrôlée directement sur la face avant sans avoir à passer par un menu logiciel. Il y a un micro de talkback intégré, deux sorties pour deux sets d’enceintes switchables en A/B, deux sorties casques indépendantes avec entrées aux deux formats jack et mini jack, connectique ADAT, connectique MIDI, connectique phono, inserts d’effets pré-conversion et monitoring direct sans latence. L’engin est même compatible avec les outils iOS et Android. On cherche encore ce qui pourrait bien manquer…
Le séquenceur est contrôleur BeatStep était jusque là une des références de la marque, un modèle de conception intelligente et complète. Voici venir son grand frère, le BeatStep Pro (logique non ?), et sa puissance en fait d’entrée le step séquenceur le plus impressionnant du marché : 64 steps par séquence, 16 séquences par projet et 16 projets sur deux séquenceurs complètement indépendants, en plus du séquenceur de batterie 16 pistes. Qui dit mieux ? L’enregistrement est quantisé en temps réel via les pads, mais ceux qui préfèrent les sensations d’une boîte à rythme à l’ancienne peuvent aussi travailler avec les boutons de step. Parmi les effets intégrés on trouve un looper, un randomizer et des réglages de swing. Bien sûr, les fonctions de contrôleur n’ont pas été négligées non plus puisque le BeatStep Pro peut déclencher de sons depuis n’import quel module, plugin ou DAW. Ajoutez une connectique ultra précise, un look furieux et un prix très raisonnable, et voici un classique instantané !

blackstar

Blackstar
Vous avez aimé l’ID: Core ? ça vous a plu, vous en demandez encore ? Eh bien écoutez l’histoire de l’ID: Core Beam ! On retrouve la même qualité des simulations de sons à lampes, le même côté très facile à jouer et très confortable pour la maison, mais le Beam est conçu pour devenir le centre de votre vie musicale. A ce titre, vous pouvez aussi bien y brancher votre basse ou votre guitare acoustique et elles auront elles aussi droit à des simulations adaptées et à un rendu digne de ce nom. Pour couronner le tout, le Beam est compatible Bluetooth et peut donc aussi recevoir le signal de votre téléphone ou balladeur mp3 pour servir d’enceinte d’appoint. Il ne fait pas encore le café mais allez savoir si ça n’est pas prévu pour une prochaine mise à jour.

focusrite

Focusrite
Les britanniques de Focusrite n’allaient quand même pas laisser passer la mode du Thunderbolt sans y ajouter leur grain de sel, voici donc la nouvelle série Clarett ! Ces quatre interfaces audio ont une latence inférieure à 1 ms (autant dire qu’il n’y en a pas !), une étendue dynamique colossale, des nouveaux préamplis Clarett inspirés de la ISA, ont une connectique MIDI intégrée et turbinent à 24 bits et 192 KHz. La gamme commence avec la Clarett 2 Pre (2 préamplis, 10 entrées et 4 sorties via ADAT), la Clarett 4 Pre (4 préamplis, 18×8 en ADAT), la Clarett 8 Pre (8 préamplis, 18×20 en ADAT) et enfin le top, la Clarett 8 Pre X (8 préamplis avec réglages d’alim fantôme, de phase et de filtre en façade pour chaque entrée, 26×28 en ADAT). 26 entrées ça commence à faire, surtout pour un guitare/voix.

Apogee
En plus de la très impressionnante Ensemble dont nous vous avions déjà parlé dans notre interview avec un membre de l’équipe Apogee, c’est avec le Groove que la marque est venue se faire voir à Anaheim. Cette interface audio est la plus simple et la moins chère du catalogue, puisqu’elle n’a aucune entrée a n’a qu’une seule sortie. Quel est l’intérêt ? D’écouter sa musique avec la légendaire qualité de convertisseurs Apogee. Que ça soit pour écouter au casque ou sur une de ces petites enceintes amplifiées qui sont partout à l’heure actuelle, la différence de rendu en termes de dynamique et de largeur est considérable. Pour ceux qui mixent sur la route et n’ont pas envie de ramener leur Apollo 16 dans le bus, c’est un achat indispensable.

apogeegroove

Rode
Ça paraît difficile à croire, mais la marque australienne n’avait pas encore de micro à ruban dans son catalogue. L’affront vient donc d’être réparé avec le NTR, et Rode a conçu son micro avec l’objectif de résoudre les problèmes généralement associés avec ce type de micros. Le NTR est donc actif pour éviter d’avoir le très faible niveau propre aux micros à ruban classiques, et son ruban est très fin pour une meilleure réactivité à la dynamique de la source. Les aigus ont été renforcés pour éviter que le micro ne sonne trop sombre, le tout en conservant la douceur et la rondeur propres à cette technologie. Voilà qui est très prometteur !

Rupert Neve Designs
La marque du génie du son Rupert Neve faisait dans l’utilitaire pour ce NAMM, tant les éléments les moins sexy d’une installation audio sont souvent les détails qu’il ne faut absolument pas négliger. Le R6 est un rack façon lunchbox conçu pour recevoir six modèles au format 600, ces mini racks verticaux qui sont une bénédiction pour les home studistes désireux d’avancer à leur rythme dans l’équipement de leur cabine.
Par ailleurs, la RNDI est une boîte de direct (DI) qui paraît ultra simple (entrée, sortie, un switch de sélection de niveau, un voyant et c’est tout) mais dont le gain disponible et l’étendue dynamique sont présentés comme sans précédent. Ne mégotez jamais sur les DI de votre studio, c’est le meilleur moyen de se retrouver bloqué au mix.

rupertneve

Tannoy
Tannoy n’a pas pour habitude de plaisanter avec ses enceintes, et la VX 8M ne fait pas exception à cette règle. Tout comme les autres modèles de la série VX, elle est destinée aux endroit dans lesquels la musique est diffusée en fond ou bien dans lesquels des annonces publiques sont faîtes et offre à la fois une puissance conséquente (260 watts sous 8 Ohms) et une très bonne définition. Son woofer de 8“ en fait un modèle facile à transporter puisque une enceinte ne pèse que 9 kilos, ce qui les rend utilisables par les conférenciers qui ne savent pas à quelles mauvaises surprises s’attendre de la part des enceintes fournies par les lieux dans lesquels ils interviennent.

Ampeg
Les patrons incontestés de l’amplification basse ressortent enfin une DI digne de ce nom ! La SCR-DI a un look très simple mais donne l’impression de pouvoir survivre à l’apocalypse nucléaire. On y trouve une EQ trois bands avec deux switches Ultra Lo et Ultra Hi, une entrée AUX en jack normal et mini jack avec son contrôle de volume dédié, trois sorties (casque, jack et XLR), et un overdrive Scrambler intégré ! Le Scrambler a ses propres réglages de Drive et de Blend (le taux de mélange du signal saturé au signal d’origine) et peut être activé avec un footswich dédié. Un de ces SCR-DI dans le gig bag, et même si vous ne tombez pas sur un backline Ampeg vous aurez quand même le son !

ampeg

Palmer
Le simulateur de haut parleur PDI03 est le best seller de la marque allemande Palmer depuis de nombreuses années, et parmi ses utilisateurs les plus célèbres on compte Joe Satriani et Joe Bonamassa. Ce dernier s’est donc allié à la marque pour concevoir son modèle signature, le PDI03B. Le principe reste le même : cette petite boîte se met à la sortie de votre ampli (via le Line Out ou l’envoi de la boucle d’effets puisqu’il n’y a pas de loadbox sur cette version) et permet de reproduire le comportement d’un haut parleur et d’un micro placé devant. C’est absolument idéal pour avoir le son sur scène sans dépendre d’un ingé son inconnu, ou tout simplement pour gagner du temps. Le PDI03B est une boîte compacte proche de la taille d’une pédale plutôt que le rack original, ce qui est bien plus pratique, et le B switch conçu par Bonamassa permet de booster le signal via trois positions : off, medium et heavy. Disponible très bientôt bientôt dans un magasin près de chez vous !

palmer

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “NAMM 4ème jour : la fin est proche”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *