Archives

NAMM – 4eme jour

par Julien Bitoun – Woodbrass Team

Dernier jour de notre séjour au salon du NAMM à Los Angeles… C’est passé très vite, surtout par rapport au nombre incroyable de nouveauté qui ont été présentées (nous ne vous faisons part ici que de notre sélection bien entendu). Le dimanche, il y a beaucoup moins de monde dans les allées, du coup on peut prendre le temps de discuter sur les stands, et ça permet de faire quelques belles découvertes. Suivez nous, il y a de belles choses à voir !

dodLa rumeur courait déjà depuis un moment mais c’est désormais officiel : Digitech relance la marque DOD, qui avait commencé comme une marque légendaire et est devenue une sous marque négligée avant de disparaître complètement. La revoilà donc, et ce sont bien sûr les modèles les plus fameux qui font leur grand retour : la Phasor 201, un phaser ultra simple dont l’unique réglage évoque le Phase 90 de MXR mais qui a un grain bien à lui, et la Overdrive Preamp 250, un booster qui est célèbre pour avoir servi de base au son énorme de Yngwie Malmsteen pendant des années, et dont les exemplaires d’époque atteignent les 400 dollars sans souci.

fenderstratNous sommes ensuite repassés du côté de chez Fender, qui présentait tellement de nouveautés que nous avions forcément raté des choses le premier jour, et même des choses très intéressantes ! Le haut de gamme mexicain gagne deux nouveaux modèles de Stratocaster, la Deluxe Roadhouse et la Deluxe Lone Star. La seule différence est que la Roadhouse a une configuration trois simples alors que la Lone Star est montée en un double / deux simples. Dans les deux cas, elles ont un câblage complexe mais hyper intéressant : un des deux potentiomètre est en fait un switch à six positions qui propose six voicings d’égalisation active (il y a une pile 9V avec trappe à l’arrière), et le S1 switch sur le bouton de volume permet de bypasser ce système pour avoir les sons traditionnels de la Strat. Lorsqu’on multiplie les cinq positions du sélecteur par les six sons du switch, on obtient trente sons en plus des cinq de base. Trente cinq sons avec un système si simple, c’est bien joué…
En parallèle, Fender se lance aussi dans l’audio pro, et on a donc pu admirer leur interface audio Slide, leurs enceintes au format colonne et leurs enceintes de monitoring facilement déplaçables, qui ont été développées en partenariat avec l’entreprise française Focal. L’alliance du savoir-faire de Saint Etienne et de la puissance commerciale de la Californie : les frontières ont officiellement été abolies !

fenderzfocaljamhubChez Jamhub (les consoles de mixage conçues pour jouer à plusieurs en choisissant chacun son équilibre sonore), le Tracker MT16 faisait beaucoup de bruit, et à juste titre. Il s’agit d’un enregistreur compact qui peut capturer six pistes simultanées avec des entrées au format ligne, l’idéal pour enregistrer en sortie d’un JamHub ou d’une console de mixage. Pour couronner le tout, une appli iOs permet de transférer les fichiers enregistrés en wifi. Même pas de câble mini USB à chercher après le concert…

splcrimsonPetit passage par SPL ensuite, puisque la marque a enfin sorti son interface audio Crimson ! Elle avait été annoncée au dernier salon de Francfort (il y a neuf mois donc), et vient tout juste de sortir. Elle a fait un effet bœuf sur le salon avec son aspect ultra robuste, ses gros boutons qui donnent bien confiance et sa promesse de préamplis et de convertisseurs de haut vol. Décidément c’est une bonne année pour les interfaces.
Chez les new yorkais de Tech 21, il y avait la pédale de distorsion Hot Rod Plexi (qui comme son nom l’indique sonne comme un vieux Marshall modifié pour plus de gain), mais c’est surtout le FlyRig 5 qui nous a interpellé. Il s’agit de trois pédales condensées en une seule, et le but est d’avoir uniquement une pédale à ramener au concert, sans s’embêter avec un pedalboard complet et un ampli. La chaîne commence par une distorsion Plexi et son boost footswitchable, on trouve ensuite une simulation d’ampli SansAmp, et on finit par le delay DLA et son footswitch de tap tempo. Il suffit de brancher ça dans la console, et vous êtes le roi du pétrole. Pas bête en effet…

tech21flyrigwayhugejavelinaToujours dans le domaine de la chouette pédale, il y avait Way Huge, qui présentait une nouvelle version de son excellente fuzz Swollen Pickle en plus petite avec un nouveau visuel. Mais la vraie grosse nouveauté, c’était la fuzz au germanium Javelina. Elle est inspirée de la fameuse Tone Bender, une pédale britannique datant des années 60 particulièrement agressive. L’ambition est grande donc, mais avec Way Huge on peut faire confiance : ils n’auront sans doute pas fait n’importe quoi.
Enfin, on termine ce « petit  » tour des nouveautés par une visite à Manley, qui a beaucoup fait parler avec sa magnifique Core. Il s’agit d’un Channel Strip à lampes qui regroupe préampli, compresseur, EQ et limiteur, avec peu de réglages mais un très gros son. Quand on connaît l’habitude de Manley de faire des produits d’exception, ça donne très envie d’écouter cette merveille…

coreEt voilà ! Le NAMM c’est terminé pour cette année, la suite au Musikmesse de Francfort du 12 au 15 mars, nous y serons bien entendu ! Mais surtout, la prochaine étape est l’arrivée de toutes ces belles nouveautés dans nos magasins, et la musique que vous ferez avec elles.

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “NAMM – 4eme jour”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *