Archives

Requin Chagrin – Interview FAIR 2017

Comme tous les ans depuis 1989, le FAIR sort sa compilation de l’année sur laquelle il présente quinze groupes ou artistes à découvrir de toute urgence. Comme tous les ans, Woodbrass est partenaire et a offert 300 euros de bons d’achats à tous les lauréats et des tarifs préférentiels sur les instruments de leurs rêves. Pour mieux vous faire découvrir ce très beau millésime 2017, nous vous proposons des interviews avec plusieurs artistes parmi les lauréats. Aujourd’hui, le groupe Requin Chagrin, un quartet de rock mâtiné de surf music lo-fi et mélancolique.

par Woodbrass Team

requin2

Quel est l’historique du groupe jusqu’à maintenant ?
Nous avons écrit nos premiers morceaux fin 2014 / début 2015. Notre premier concert était le 7 mai 2015, puis notre album est sorti en digital le 1er septembre sur le bandcamp de la Souterraine, un album sorti en physique le 31 octobre 2015 sur le label Objet Disque. Entre temps, nous avons donné quelques concerts en France et deux à l’étranger (Londres et Bruxelles). La deuxième version de l’album est sortie chez Almost Musique, où il a été agrémenté d’un titre supplémentaire mixé par Bénédicte Schmitt, le tout remasterisé par Dominique Blanc-Francard, puis nous avons fait d’autres jolies dates en France notamment à l’été 2016 (Midi Festival, Cabourg Mon Amour, Route Du Rock, Plage De Rock). Enfin, nous avons fini l’année 2016 par un concert aux Transmusicales de Rennes.

Quelle étape espérez-vous passer grâce à l’aide du FAIR ?
Nous comptons bien intensifier notre rythme de tourné en 2017 via « Fair le Tour », essayer de jouer à l’étranger, et travailler notre prestation live en faisant des résidences.

Quel matos utilisez-vous ?
Plein de belles choses!
Marion (guitare) : je suis une grande fan de Fender. J’ai une superbe Stratocaster USA verte signature Jeff Beck. Je l’ai depuis presque 10 ans. J’ai aussi une Danelectro 12 cordes que j’utilise en live sur certains morceaux, puis d’autres guitares à la maison (Mustang japonaise, Danelectro DC59, Gibson J45 et une imitation Vox Teardrop un peu cheap). Je branche le tout dans un joli tas de pédales ainsi qu’un nouvel ampli Twin Reverb de chez Fender surnommé « Jean Paul » !
Romain (batterie) : En ce qui concerne la batterie, je joue sur une Pearl. Recherchant un son vintage, j’ai opté pour une caisse claire Slingerland Artist (bois 5.5″) de la fin des années 60. Niveau cymbales, je jouais sur des Paiste série 2002, je viens tout juste d’acquérir une crash / ride Zildjian 22″ Kerope ainsi que d’un charley 15″ de la même série.
Grèg (basse) : Je joue sur une Fender Precision Bass Japan 2006-2008, j’ai aussi une Eko des années 70 de côté. Pour les effets, j’utilise quelques pédales Boss (Delay DD3, Overdrive ODB3 et Reverb RV5) ains qu’une Electro Harmonix Bass Big Muff. Pour l’ampli, j’ai une tête Eden WT550 et une baffle Eden D410XLT.
Yohann (clavier) : J’utilise un Nord Electro 4D qui me sert pour les sonorités d’orgues et les nappes d’accords. Un Moog Little Phatty (les filtres de cette marque sont géants) pour les leads auquel j’adjoins une pédale de délai analogique MF-104M pour aérer le son assez puissant du Phatty. Je dispose aussi d’un synthé modulaire qui me permet de sculpter des sonorités sortant de l’ordinaire, j’ai commencé par une formule relativement classique avec quelques oscillateurs/générateurs de bruits/filtres avant de m’aventurer vers des modules comme le Clouds de Mutable Instruments pour leur approche granulaire de la synthèse audio ou plus récemment le SMR (Spectral Multiband Resonator) de 4MS.

requin3

Quelle est la place du matériel dans votre processus de création ?
Elle est très importante. Rien que de voir une guitare devant moi me donne envie de jouer et d’enregistrer dans la foulée. Je peux aussi passer des heures à me rincer l’œil sur du matos sur le net.

Quels sont vos 5 albums préférés (toutes époques et tous styles confondus) ?
Marion : la compile BIPPP, « Le Péril Jaune » d’Indochine, « Trompe Le Monde » des Pixies, « Birds and Drums » des Bewitched Hands et j’aime aussi beaucoup le premier album « Exploded View ».
Romain : BadBadNotGood « III », Radiohead « In Rainbows », The Whitest Boy Alive « Rules », Tame Impala « Innerspeaker », Balthazar « Applause ».
Grèg : Echo and the Bunnymen « Porcupine », Electrelane « Rock it to the moon », Smashing Pumpkins « Mellon Collie and the Infinite Sadness », Deportivo « Parmi Eux », Corridor « Le Voyage Eternel »
Yohann : Can « Tago Mago », NEU!, Terry Riley « A Rainbow in Curved Air », Kaitlyn Aurelia Smith « EARS », Pink Floyd « The Piper at the Gates of Dawn »

requin1

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “Requin Chagrin – Interview FAIR 2017”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *