Archives

Roland 909 Day – Plus de 30 nouveautés en une journée !

par Woodbrass Team

S’il fallait encore des preuves du gigantisme et du sens de l’organisation des japonais de Roland, le 909 Day en était un exemple absolument gargantuesque. Le choix de la date, le 9 Septembre (9/09 donc), est une référence à la légendaire boîte à rythme TR-909 qui date de 1984. Le principe ? Une trentaine de nouveaux produits révélés dans huit capitales mondiales dans le courant d’une journée. Il s’agit bien sûr d’une journée étendue en profitant des différents fuseaux horaires, commençant à Auckland (Nouvelle Zélande) et se terminant à Los Angeles, en passant dans l’ordre par Tokyo, Berlin, Bruxelles, Paris, Toronto et New York. L’évènement français s’est déroulé en petit comité à la Tour Eiffel, et Woodbrass avait été choisi parmi les invités pour assurer le lancement de ces nouveautés en diffusant le streaming des annonces.

accordeon

Chaque ville avait droit à différents types de produits, en rapport plus ou moins étroit avec la culture du pays, et pour la France difficile de faire plus typique : le salon Gustave Eiffel au premier étage de la Tour Eiffel (avec une vue absolument splendide sur la capitale) pour présenter un accordéon ! Roland avait mis les petits plats dans les grands, et la présentation était organisée au millimètre comme un tournage d’émission télé. L’accordéon en question, le déjà fameux Fr4X, était présenté par Samuel Garcia, le champion du monde dans le domaine qui a notamment accompagné Charles Aznavour. Le Fr4X est une version allégée du Fr8X, l’accordéon le plus puissant du marché. Il a une caisse plus compacte, léger à porter même lorsqu’on joue debout, avec une ergonomie à la française et la même puissance sonore que le Fr8X. Le clavier a été étudié en profondeur afin de pouvoir convenir aux très nombreux sons intégrés, et il se prête aussi bien au jeu typique sur les sons d’accordéons russes, français, américains ou d’Europe de l’Est qu’aux glissés d’orgue. On dispose de 100 sets d’accordéon, sachant que chaque set regroupe 14 registres main droite et 7 registres main gauche. La courbe du soufflet a été conçue avec l’aide du musicien Ludovic Beier pour une interprétation ultra fine même lorsqu’on joue piano. On peut même ajuster le degré de fausseté de l’accordage musette avec 15 degrés progressifs. Les 162 sons orchestraux sont dérivés du module Integra-7 et on retrouve même des sons de clavier typiques des années 80. La première rangée de touches main gauche présente 6 switches qui peuvent être assignés à des fonctions comme la pédale de sustain d’un piano ou le pitch bend d’une clarinette. Ces boutons peuvent aussi lancer des séquences, samples et autres backing tracks via une port USB sur lequel on peut brancher sa clé. Une solution idéale pour les accordéonistes ultra-exigeants qui ne veulent pas investir dans l’énorme Fr8X ou préfèrent un instrument un peu plus compact.

piano

Piano forte
L’autre grande nouveauté présentée par Roland à Paris était le FP90, un piano portable qui vient remplacer le FP80. Il n’y a plus d’arrangeur intégré, juste une vingtaine de rythmes disponibles via l’application, mais on gagne notamment un son à vide deux fois plus puissant, ce qui le rend idéal pour les petits endroits comme les bars ou les églises sans avoir besoin d’une sono externe. On trouve aussi la possibilité de brancher un micro pour l’amplifier et d’enregistrer le tout directement sur une clé USB branchée au port à l’arrière, et le nouveau clavier PHA-50 mêle bois et résine pour un toucher ultra naturel. Idéal pour travailler, le FP90 peut servir d’ampli Bluetooth pour écouter une vidéo, et ses pédales permettent de faire défiler les pages d’une partition sur un logiciel comme NewZik. Le pianiste de jazz belge Fabio Picchi nous a offert une démonstration extrêmement convaincante du FP90 non amplifié, pour un résultat que tout le monde entendait très clairement dans la pièce.

ec10m

Machines et batteurs
Mais ces deux nouveautés très séduisantes ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Parmi la pléthore d’autres produits dévoilés par Roland lors du 909 Day, la star était évidemment la TR-09, une réédition revue et corrigée de la légendaire boîte à rythme qui a donné son nom à cette journée événement. La simplicité est de mise : 96 patterns, 8 pistes et un seul kit ! Mais c’est LE kit qui sonne, on serait donc bien mal inspiré de se plaindre. Dans la même série Boutique, le synthé TB-03 spécialisé dans la basse a aussi fait transpirer la plupart des amateurs de musique électronique, tout comme l’énorme System-8, équipé d’origine des plug outs Jupiter 8 et Juno 106. Nous avons aussi découvert une nouvelle gamme de produits DJ qui montrent une forte volonté de la marque de s’imposer dans ce domaine. Leur platine TT-99 à 3 vitesses a été développée en partenariat avec Pioneer, le contrôleur avec double platine DJ-808 intègre parfaitement l’échantillonneur Serato DJ, et la table de mixage DJ-99 à deux faders et mini crossfader donne dans le simple et efficace. Pour les batteurs, la grande nouveauté est la V-Drum TD50KV qui vient remplacer la TD30. On y trouve une vraie peau à trois plis sur les pads avec capteur entre deux couches plutôt que sur le dessus, pour un rebond exceptionnel. Le moteur audio a été amélioré, et on retrouve de nouveaux kits sur le module TD-50DSM. La nouvelle grosse caisse KD-A22 a une vraie profondeur, et le capteur placé au milieu donne un réalisme sans précédent. La caisse claire PD-140DS ainsi que le charley VH-13V intègrent un capteur très progressif pour nuancer avec la plus grande finesse. Tous ces éléments font de la TD-50KV une Rolls absolue de la batterie électronique, et la TD-50K reprend ces éléments avec le rack MDS-50K plutôt que le MDS-50KV et sans la nouvelle grosse caisse. Pour les percussionnistes, le module EC-10M est une extension logique des cajons électriques présentés par Roland au NAMM. On peut ainsi déclencher des sons de percus très variés en MIDI, ou même les ajouter au son d’un cajon acoustique amplifié par un simple microphone.

dj808

Et la guitare ? Et la guitare !
Bien sûr, la gamme Roland ne serait pas complète sans la marque dédiée aux guitaristes et qui a écrit les règles qui régissent les petites boîtes à nos pieds, j’ai nommé Boss. Le multi-effets GT-1 vient remplacer le ME-25 avec une qualité sonore dérivée du fameux GT-100. On retrouve de très nombreuses simulations d’ampli COSM ainsi que les effets classiques de la marque, et le tout est éditable via sur ordinateur, en profitant du site internet Tone Central qui permet d’échanger des presets avec des guitaristes à l’autre bout du monde. Editable aussi avec l’application Tone Studio, la série d’amplis Katana présente quatre modèles simples et clairement orientés rock dans leur cinq sons : Clean, Crunch, Lead, Brown (dérivé de l’ampli Waza) et Acoustic. Vous avez le choix entre trois combos (50 watts, 100 watts, 100 watts avec deux haut parleurs de 12“) et une tête 100 watts. Enfin, l’indémodable gamme des pédales compactes Boss accueille un nouveau modèle Waza Craft, la nouvelle version du vénérable chorus de la marque, la CE-2W. On retrouve l’extrême simplicité du chorus analogique d’origine à deux boutons, la CE-2, mais on gagne en plus un switch pour passer à un son type CE-1 (le gros chorus signé Roland) et la stéréo. On n’arrête pas le progrès !

rolandroom

Vous aimerez aussi...

0 commentaires sur “Roland 909 Day – Plus de 30 nouveautés en une journée !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *