Archives

Les 10 plus grands batteurs du rock

par Patrick McManus – Woodbrass Team

Que devient un excellent groupe sans son batteur ? Pas grand chose en vérité. Dans le rock en particulier, une musique animale où le rythme est roi, tout repose sur ses baguettes. Woodbrass vous propose un tour d’horizon des dix cogneurs les plus talentueux de l’histoire du rock.

 

Tout d’abord, il est évident qu’un classement de dix batteurs en laisse un paquet de côté, et parmi eux ils sont nombreux à avoir un talent très proche des nominés. Pour cette sélection, nous avons retenu le critère technique bien sûr, le son, la légende et surtout l’apport du musicien au groupe dont il fait partie. Nous avons limité notre choix au rock pur et dur, ne vous étonnez donc pas de ne pas croiser des géants comme Kruppa ou Cobham.

10 – Stewart Copeland
Le batteur de The Police a ouvert grand les portes de la batterie rock à la fin des années 70. Dans un contexte où tous les batteurs anglais de l’époque jouaient le punk vite et sans finesse, Copeland a intégré le feeling reggae à son jeu, montrant ainsi la voie à toute la génération suivante. Et ça ne l’a pas non plus empêché d’être agressif, puissant et très excité, mais toujours avec finesse et inventivité.
matos : Tama, Paiste
à écouter absolument : The Police – Walking On The Moon

http://userserve-ak.last.fm/serve/_/5123049/Ringo+Starr+ringo3.jpg9 – Ringo Starr
Il serait facile de ne considérer Ringo que comme un bête batteur sans groove, et on le présente souvent comme le moins bon des Beatles. S’il est vrai que sa carrière de chanteur n’aura pas eu le même poids que celle de McCartney, il a pourtant enregistré des parties batterie qui sont parmi les plus légendaires, toujours originales et bien souvent immédiatement reconnaissables (pensez au roulement de Come Together par exemple!). Et que seraient les albums des Beatles sans ce groove très assis, quasiment paresseux ? D’ailleurs si Lennon a demandé à Ringo de jouer sur ses albums solo alors qu’il pouvait embaucher n’importe quel batteur, c’est qu’il doit bien y avoir une raison…
matos : Ludwig
à écouter absolument : The Beatles – A Day In The Life

8 – Phil Rudd
Phil Rudd est un peu le Ringo Starr des années 70 : les batteurs lui reprochent son manque de technique, et on en oublierait presque que l’édifice AC/DC repose entièrement sur ses épaules. Il reste discret, ne se permet pas de roulements improbables et n’a jamais joué de solo sur scène. En revanche, aucun batteur ne peut faire tourner le groove de manière aussi posée au sein d’un groupe pour qui le groove est au premier plan. D’ailleurs, les dix ans pendant lesquels Phil ne faisait plus partie du groupe ont donné les albums les moins intéressants de AC/DC.
matos : Sonor, Paiste
à écouter absolument : AC/DC – Night Prowler

7 – Ginger Bakerhttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/cc/Ginger_Baker_1980.jpg
Baker était déjà un batteur réputé dans le milieu jazz / blues londonien des années 60 lorsqu’il a rejoint le trio Cream avec Eric Clapton et Jack Bruce. Mais c’est véritablement au sein de ce supergroupe qu’il marquera tous les batteurs de l’époque par son jeu virtuose à la technique irréprochable. Il est le premier à utiliser deux grosses caisses, et à ce titre tous les batteurs de métal actuel lui doivent quelque chose ! Il a aussi intégré des influences africaines à son jeu, qui est l’un des plus riches du rock.
matos : Ludwig, Zildjian
à écouter absolument : Cream – Toad

6 – Dave Lombardo
Peu de batteurs de métal ont réussi à allier à ce point violence pure, technicité et groove. Au sein de Slayer, Dave Lombardo a toujours jonglé entre ces trois qualités. Il a l’agressivité qu’exige le thrash aux accents punks du groupe, une technique qui lui permet de faire des roulements qu’il faut écouter cinq fois pour bien comprendre en gardant la double pédale en fond, mais il est aussi capable de donner un côté quasi-dansant aux morceaux ternaires du groupe (Piece By Piece par exemple). D’ailleurs, son talent ne se limite pas à Slayer et il a aussi joué de superbes parties avec Fantomas, Testament et Grip Inc.
matos : Tama, Paiste
à écouter absolument : Slayer – Angel Of Death

http://www.rockcinema.eu/resources/McBrainNicko_-_Pic.JPG

5 – Nicko McBrain
La première chose qui vient à l’esprit lorsqu’on évoque Nicko McBrain, c’est le son énorme qu’il obtient : peu de batteurs atteignent cette d’épaisseur en gardant une attaque brillante et rapide. Techniquement, il est très impressionnant et a inventé beaucoup de figures imposées du heavy metal, notamment le rythme galopant que l’on retrouve dans de nombreux titres de Iron Maiden.
matos : Premier, Paiste
à écouter absolument : Iron Maiden– Run To The Hills (live sur « Live After Death »)

4 – Neil Peart
Vous aimez Mike Portnoy (ex Dream Theater) ? Alors vous adorerez Neil Peart ! C’est simple : c’est Mike Portnoy en plus efficace, et le new yorkais a emprunté de nombreuses phrases au canadien, ainsi que son goût pour les kits démesurés… En 40 ans de carrière au sein du trio de rock progressif Rush, il a imposé son approche du rock à mesures asymétriques, entre complication extrême (mais sans noyer le propos musical), et soutien binaire gros rock (Tom Sawyer par exemple).
matos : DW, Sabian
à écouter absolument : Rush – YYZ

3 – Keith Moon
L’histoire du rock a autant retenu de Keith Moon son goût pour les excès en tous genres et sa manie de noyer des voitures de luxe dans des piscines. Mais il mérite amplement sa place sur le podium des plus grands batteurs de tous les temps. « Moon the loon » est d’ailleurs tout aussi extrême derrière un kit, avec son attaque sans pitié (il a obtenu sa place dans The Who en défonçant la grosse caisse du batteur précédent qui tapait manifestement moins fort) et ses roulements très bavards, toujours en phase avec le phrasé du chanteur Roger Daltrey. Et tout ça sans compter les explosions de kit à la dynamite.
matos : Premier, Zildjian
à écouter absolument : The Who – Won’t Get Fooled Again

2 – Dave Grohl
Non, tous les batteurs de ce classement n’ont pas connu leur heure de gloire en 1965 ! Dave Grohl est apparu sous l’œil du grand public au sein de Nirvana dans les années 90, comme une version humaine de Animal du Muppet Show. La constante chez Grohl, en plus de sa puissance, de son énorme son et de sa technique ultra propre, c’est le plaisir qu’il semble prendre à frapper ses peaux sans ménagement. Au point d’ailleurs qu’il semble saisir n’importe quelle occasion d’accompagner d’autres groupes, tels les Queens Of The Stone Age, Nine Inch Nails ou Tenacious D. On en oublierait presque qu’il est le chanteur et guitariste d’un des groupes de rock les plus énormes de l’univers, Foo Fighters.
matos : DW, Zildjian
à écouter absolument : Queens Of The Stone Age – No One Knows

1 – John Bonham
S’il n’en reste qu’un, Bonham sera celui-là ! Le batteur le plus samplé, et le plus copié de toute l’Histoire du rock, tout ça pour d’excellentes raisons : chacune de ses notes est puisée dans une force tranquille qui a propulsé Led Zeppelin au panthéon des groupes de rock les plus lourds et électriques. Il est capable de partir dans tous les sens en gardant une maîtrise parfaite (Since I’ve Been Loving You sur les BBC Sessions), peut se contenter de trois coups si c’est ce que la chanson exige (l’incroyable intro de When The Levee Breaks), a signé le solo de batterie ultime (Moby Dick), et jouait même parfois avec quatre baguettes (Four Sticks) ! Personne à ce jour n’a remplacé Bonham, et il y a des risque que l’on attende encore son successeur pendant quelques années.
matos : Ludwig, Paiste
à écouter absolument : Led Zeppelin – When The Levee Breaks

Vous aimerez aussi...

20 commentaires sur “Les 10 plus grands batteurs du rock”

  1. littlerev38 dit :

    Pour moi il manque 5 batteurs : Larry Mullen Junior, Joey Jordisson, Phil Collins,
    et celui qui est devant tout le monde… James Owen Sulivan « The REV »

  2. Greg dit :

    Oh la boulette !
    « Run To The Hills » pour Maiden ! Album « Number Of The Beast », 1982 : dernière année au sein du groupe de… Clive Burr ! Nicko rejoint le groupe en janvier 1983 après être passé 6 mois chez les très français Trust (qui récupéreront Clive pour finir la tournée d’ailleurs) !!!

    • kévin dit :

      Il est spécifié « Live After Death », live de 1985 où Nicko était déjà présent et qui nous faisait vivre ces délire à la batterie qui font de lui un batteur génial.
      Sinon effectivement, lors de l’album « Number of the Beast », il n’était pas encore dans le groupe.

    • Téka dit :

      Peut être mais c’est lui qui la joue sur Live After Death

  3. Wugo Z dit :

    Enfin un classement digne de ce nom…

  4. Greg dit :

    Et puis Animal des Muppets est directement inspiré de Keith Moon. Son jeu, son approche sauvage de l’instrument ont inspiré à peu près tous les batteurs de rock qui ont suivi… Pour ça (surtout Animal) il aurait mérité 1er ou 2e, à mon avis… Mais bon, 3e c’est pas mal.

  5. Bron0ils dit :

    Bonjour
    Quand est il de Jeffrey Porcaro, Christian vander, Max Roach ou Tony Williams ou Jack dejohnette….

    John Bonham était bon tout comme Keith Moon mais pour moi pas les meilleurs, un gars comme Jeff Porcaro ( que l on retrouve sur de nombreux albums des années 70 et 80) avait un style extraordinaire.

    mais bon les goûts et les couleurs, et encore on oublie Mason, akira jimbo, Simon Philips

  6. Scratouh dit :

    Un peu triste de ne pas voir Chad Smith dans cette liste, car il est pour moi un des très grands … !

  7. Eldrad dit :

    ou sont Joey Jordison et travis barker ?

  8. sylvain caron dit :

    c’est dommage qu’il n’y est pas Mr Jeffrey PORCARO qui est pour moi beaucoup d’autre un très grand batteur

  9. bremand dit :

    et christian vander c est un guitariste ?

  10. JP dit :

    … mais ou sont Danny Carey et Gavin Harrison? -_-

  11. Queen61 dit :

    Et Roger Taylor ?

  12. KahYas dit :

    Bonjour à tous,

    Je pense que Mister Mitchell Mitchell a sa place dans l’as 3 premiers du classement et pourtant il ne figure même pas dans le classement! Idem pour le batteur des stones! Dommage pour Mitch Mitchell en tout cas!

  13. KahYas dit :

    Comment est il possible que Mitch Mitchell ne figure pas dans ce classement alors qu’il a largement sa place dans les trois premiers!

  14. François dit :

    Que pensez-vous de John Boecklin (Devil Driver)

  15. Scapin dit :

    Pas de travis barker ni de chad smith ? Il manque quelque chose pour moi.

  16. Franck L dit :

    Il manque un immense batteur : Jeff Porcaro !

  17. Jean-Charles dit :

    On peut aussi noter l’absence de Greg PALMER (The Crazy World ….;ELP; ASIA)

  18. Jean-Charles dit :

    Ouuups!
    Je voulais bien sur dire « CARL » PALMER. Une pensée aussi pour Ian PAICE (Deep Purple)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *